Le traitement collectif des eaux usées

La majeure partie de l'eau utilisée dans les maisons et les entreprises est acheminée soit dans les égouts municipaux, soit dans les fosses septiques domestiques. La plupart de cette eau est polluée dans une certaine mesure, car elle provient du lavage des vêtements, du bain et des toilettes. Autrefois, les eaux usées étaient déversées directement dans le sol, dans les rivières ou dans l'océan, sans aucun traitement. Mais aujourd’hui, on doit faire le traitement des eaux usées. Comment réaliser le traitement des eaux collectives ou l’assainissement collectif entre deux maisons ? Voici quelques méthodes.

Traitement aérobie des eaux usées

Les procédés de traitement aérobie lors de l’assainissement commun à deux maisons  comprennent de simples fosses septiques ou aérobies et des fossés d'oxydation ; aération de surface et de pulvérisation; boues activées; fossés d'oxydation, filtres ruisselants; traitements en étang et en lagune ; et la digestion aérobie. Les zones humides artificielles et divers types de filtration sont également considérés comme des procédés de traitement biologique. Des systèmes d'aération diffuse peuvent être utilisés pour maximiser le transfert d'oxygène et minimiser les odeurs lors du traitement des eaux usées. L'aération fournit de l'oxygène aux bactéries utiles et à d'autres organismes pendant qu'ils décomposent les substances organiques dans les eaux usées. Un exemple séculaire de méthode de traitement biologique aérobie est le procédé à boues activées, qui est largement utilisé pour le traitement secondaire des eaux usées domestiques et industrielles. Il est bien adapté au traitement des flux de déchets à haute teneur en matières organiques ou biodégradables et est souvent utilisé pour traiter les eaux usées municipales. Cela concerne les eaux usées générées par les usines de pâtes et papiers ou les industries alimentaires telles que la transformation de la viande. Il y a aussi les flux de déchets industriels contenant des molécules de carbone.

Plus de traitements, prolongement de traitements

Le type de traitement biologique choisi pour l’assainissement commun à deux maisons, qu'il soit aérobie ou anaérobie, dépend d'un large éventail de facteurs, dont le respect des réglementations environnementales sur la qualité des rejets. Les traitements biologiques sont souvent complétés par des étapes de traitement supplémentaires, notamment la chloration et le traitement UV, ainsi qu'une gamme d'options de filtration, notamment la filtration au charbon, l'osmose inverse et l'ultrafiltration. Les chercheurs continuent de chercher des moyens d'optimiser le traitement biologique conventionnel des eaux usées. Dans un exemple, des chercheurs ont ajouté du sulfate de fer aux eaux usées avant le traitement biologique pour réduire le phosphore dans les eaux usées difficiles à traiter des usines de pâte à papier.

Les phases de traitement des eaux usées

Dans le traitement primaire, tout ce qui est fait est de mettre l'eau dans de grands réservoirs ou bassins pour laisser la matière solide, appelée boue, flotter à la surface ou se déposer au fond. L'eau est ensuite généralement chlorée et les boues sont traitées et éliminées de diverses manières. La plupart des eaux usées subissent un traitement secondaire ainsi qu'un traitement primaire. La méthode la plus courante consiste à saupoudrer ou à faire couler l'eau sur un lit de sable ou de gravier. Au fur et à mesure que l'eau filtre vers le bas, elle est mise en contact avec de l'oxygène et des micro-organismes, qui travaillent ensemble pour décomposer la matière organique de l'eau. L'eau est ensuite généralement chlorée avant d'être rejetée dans l'environnement. À quelques endroits, l'eau subit un traitement tertiaire, qui implique une variété de processus pour purifier encore plus l'eau. Après un traitement tertiaire, l'eau peut être suffisamment pure pour être bue !