Choisir le statut juridique bénéficiaire d’un chauffeur VTC

Le chauffeur VTC peut choisir entre plusieurs statuts juridiques afin d’exercer son activité. Mais découvrez dans cet article le meilleur statut qu’un chauffeur VTC doit choisir pour bénéficier d’une activité avantageuse.

Une profession à ne pas confondre avec les taxis

Un chauffeur VTC à Massy transporte des passagers d’un point de départ à une destination définie à l’avance. Pour ne pas la confondre avec les taxis, il est important de suivre certaines règles. En effet, les courses sont réservées radicalement lors de la réservation. Pas question de récupérer un client sur la voie publique. Cependant, chaque réservation doit faire l’objet d’un mini contrat qui précise les détails de la course, les coordonnées du client ainsi que celle du chauffeur. Le stationnement sur la voie publique entre les courses est strictement interdit pour les chauffeurs VTC. Si vous n’avez pas de course, le véhicule doit être stationné dans un parking ou un garage privé. De plus, la voiture doit être propre, agréable, luxueuse afin de garantir le confort du client.

Créer une entreprise SASU, c’est la meilleure

La société par action simplifiée unipersonnelle SASU est une forme juridique à envisager lors de la création d’une entreprise VTC. En tant que chauffeur, elle vous permet de bénéficier de certains avantages comme l’optimisation de la distribution des dividendes, protection sociale, absence de cotisations sociales et possibilité de développer la société et augmenter le nombre d’associés.

Une souplesse de fonctionnement

La SASU est une forme très intéressante pour les entreprises VTC du fait de la souplesse et l’agilité de sa structure. En effet, son régime juridique se caractérise par une liberté contractuelle importante. Cela permet, en fait, à son associé unique de rédiger des statuts reflétant sa vision de la société dans le futur. L’intérêt de la SASU réside dans le fait que le créateur peut exercer une activité indépendante au sein d’une entreprise structurée. Cela peut donc offrir une diversification intéressante afin d’améliorer et de développer son champ d’activité.

Possibilité de développement futur de l’activité

La SASU est très avantageuse pour les chauffeurs VTC. Elle permet à l’associé unique de bénéficier de toutes les caractéristiques de la SAS. En effet, il est possible d’intégrer de nouveaux associés à la société et la transformer en SAS ou en EURL sans qu’il ne soit nécessaire de changer le statut juridique par la suite. Opter pour la SASU permet à l’entrepreneur VTC de se lancer seul, puis d’accueillir de nouveaux investisseurs. Cela vous permet, en fait, de tester la viabilité de votre projet, de développer votre activité, augmenter le nombre de véhicules et engager des chauffeurs VTC qualifiés.

Engager des chauffeurs VTC expérimentés

Avoir un permis B, un casier vierge, un certificat d’aptitude physique et une formation adéquate sont des éléments obligatoires pour un chauffeur VTC à Massy. Mais pas que. Pour exercer le métier, vous devez valider un examen de chauffeur VTC. Ne pas intervenir dans les conversations des clients est aussi un point essentiel afin de garantir une discrétion totale. De plus, vous devez veiller à ce que le véhicule doit être confortable, propre et répondre aux besoins des clients.