Comment choisir les lattes pour un bon sommier ?

Un sommier à lattes présente à son actif plusieurs avantages dont l’adaptabilité, la résistance et l’esthétisme. Mais pour garantir la qualité d’un bon sommier à lattes, il faut prendre en compte plusieurs critères comme : la taille de celui-ci, sa praticité ainsi que son ergonomie. Voici alors nos conseils et suggestions pour vous aider à faire le bon choix concernant votre sommier à lattes.

Les différents types de sommier à lattes

Il existe plusieurs types de sommier à lattes. Tout d’abord, il y a le sommier à lattes apparentes. Pour les personnes sujettes aux allergies, ce type de sommier à lattes est fortement recommandé. En effet, ce modèle de sommier permet une bonne aération du matelas. De plus, en termes de design, ce sommier est tout à fait élégant. Aussi, sachez que c’est le sommier à lattes le plus choisi sur le marché de la literie.

Par ailleurs, il y a aussi le sommier à lattes tapissier. En matière de budget, ce type de sommier à lattes est intéressant. Justement, non seulement il est moins cher que le sommier à lattes apparentes, mais aussi, il procure une protection optimale au matelas. Si vous voulez faire des économies dans votre budget literie, c’est le choix à faire. En plus, il est parfait pour un matelas à ressort ensaché. Le revêtement du sommier compense l’écartement des lattes et assure un soutien optimal à chaque ressort. D’ailleurs, le sommier à lattes tapissier est toujours parfait que ce soit pour les grands lits avec un matelas-160×200 ou les lits une place.

Les différents types de lattes

Que ce soit pour la matière ou pour la technologie, un large choix est à votre disposition concernant les lattes d’un sommier. Il y a par exemple les lattes en bois massif. Ces lattes sont appréciées pour leur résistance dans le temps. Aussi, on les aime pour leur beauté et leur élégance. Dans cette catégorie, plusieurs types de bois sont utilisés comme le sapin, le hêtre ou le pin. Le choix ne dépend que de vous, si vous voulez des lattes plus épaisses, plus souples ou plus rigides. Si le pin et le sapin sont des bois massifs à faible coût, le hêtre quant à lui est réputé pour sa souplesse et sa résistance.

Sachez par ailleurs, qu’il existe également différents types de fixations de lattes. En premier lieu, il y a les lattes fixes, qui sont attachées directement au cadre du sommier. Puis, il y a les lattes à suspension (qui sont d’ailleurs plus confortables que les lattes fixes). En fait, les lattes sont attachées au sommier grâce à des rotules. Ces derniers permettent alors aux lattes de s’adapter facilement à la morphologie du dormeur et à ses mouvements. D’ailleurs, ces rotules sont réglables selon les besoins du dormeur (plus souple au plus ferme).

Il existe aussi des modèles de sommier à plots. Dans cette technologie, des plots sont fixés sur chaque latte du sommier afin de lui donner plus de souplesse et d’adaptabilité. Ces plots peuvent se déplacer et s’incliner selon le mouvement du dormeur et sa position de couchage.

Nos conseils pour choisir votre sommier à lattes

Afin d’assurer un bon confort et pour maintenir convenablement un matelas, un sommier doit avoir au minimum 16 lattes. Cette condition permet également de protéger le matelas et d’augmenter sa durée de vie. Avec les modèles plus grands, comme un matelas-160×200 ou plus, le nombre de lattes doit aussi augmenter.

Si vous avez un sommier à lattes avec suspension, optez pour les suspensions flexibles. Cela vous permettra de régler la fermeté et la souplesse de votre lit selon vos besoins et envies. Et pour un couchage agréable, vous pouvez aussi choisir un sommier à lattes avec des plots. Mais quoi qu’il en soit, votre choix ne doit se baser que sur vos besoins et attentes en termes de confort.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *