L’accession sociale en quelques mots

Devenir propriétaire immobilier est le rêve d’un grand nombre de Français, sauf qu’actuellement pour les ménages à revenu modeste, il est assez difficile de réaliser ce rêve tout simplement à cause de la flambée du mètre carré. Cela est souvent le cas dans les grandes villes. Alors, pour pallier à ce problème, il est aujourd’hui possible de devenir propriétaire grâce à l’accession sociale. Ce dispositif permet aux foyers de devenir propriétaire sans pour autant prendre des risques énormes.

En quoi consiste l’accession sociale ?

L’accession sociale est un prêt bancaire que les banques accordent aux ménages moyens afin qu’ils deviennent propriétaires immobiliers. Ce prêt s’adresse aux personnes qui ne peuvent pas bénéficier d’un prêt bancaire normal et son remboursement s’effectue comme n’importe quel crédit avec un taux d’intérêt et des mensualités connus au préalable. L’accession sociale peut s’étaler entre 5 à 25 ans et il est même possible de repousser la fin de l’échéance jusqu’à 35 ans.

Quelles sont les opérations couvertes par l’accession sociale ?

Le prêt accession sociale permet entre autres de financer n’importe quelle transaction immobilière. Comme ici, vous pouvez l’adopter pour acheter un logement neuf ou ancien qui nécessite de travaux de rénovation. Cela peut aussi être utilisé pour acheter un terrain afin d’y construire un logement ou encore aménager les locaux non destinés à l’habitation. Les travaux relatifs à la transition énergétique et destiné à réduire la consommation d’énergie sont également couverts par ce prêt.

A qui s’adresse l’accession sociale ?

L’accession sociale s’adresse à tous les ménages qui rêvent d’avoir leur propre maison notamment aux primo-accédants ainsi qu’aux ménages avec un revenu modeste. Pour cela il faut se référer aux plafondsprêt à l’accession sociale.Vienne ensuite les ménages à revenus moyens qui ne dépassent pas le plafond prêt locatif intermédiaire.

Les différents modes d’accession sociale

Il existe deux modes d’accession sociale, à savoir la location-accession qui est un dispositif conçu pour les familles primo-accédantes avec un revenu modeste et qui ne disposent pas d’un apport personnel. L’accession est précédée de la location et ne doit pas dépasser les cinq ans. Grâce à ce délai, le futur propriétaire pourra constituer son apport personnel. Il y a également l’accession directe sécurisée qui n’est autre que le dispositif classique pour une accession. Ce dispositif s’adresse à tout le monde à condition bien sûr de respecter les ressources sans dépasser le plafond des prix de vente.

Voilà quelques points que vous devrez savoir en ce qui concerne l’accession sociale. Si vous avez des questions ou si vous souhaitez connaître davantage sur le sujet, n’hésitez pas à prendre contact avec un expert. Il se fera une joie de vous accompagner et de vous proposer son aide dans la matière.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *